"Food is Medicine" est plus qu'un slogan.

Évaluation nutritionnelle globale subjective (ÉNGS) 

L’évaluation nutritionnelle globale subjective (ÉNGS) est une évaluation nutritionnelle sommaire considérée comme l’outil par excellence pour diagnostiquer la malnutrition chez les enfants hospitalisés. Des diététistes ou d’autres professionnels de la santé formés évaluent la variation de la croissance et du poids, l’apport alimentaire, les capacités fonctionnelles et la composition corporelle. L’ÉNGS est une méthode d’évaluation à utiliser au chevet du patient. Il faut compter une quinzaine de minutes pour la remplir.

L’enfant soumis à l’ÉNGS reçoit un score global :

a) Enfant dont l’état nutritionnel est bon et la croissance normale, qui mange suffisamment et qui ne présente pas de symptômes gastro-intestinaux

b) Enfant qui souffre de malnutrition modérée et qui présente les signes d’une perte de poids ou une diminution de la prise alimentaire, une réduction des capacités fonctionnelles et de la masse musculaire, et une détérioration de l’état nutritionnel alors que celui-ci était normal auparavant

c) Enfant qui souffre de malnutrition grave et progressive, avec perte de poids, réduction de la masse musculaire et de la masse grasse, et diminution de la prise alimentaire

Quand devrait-on avoir recours à l’ÉNGS? 

Une diététiste ou un autre professionnel de la santé formé devrait procéder à une ÉNGS dans les 24 heures suivant l’obtention d’un résultat positif au dépistage du risque nutritionnel chez un patient hospitalisé. L’ÉNGS devrait aussi être utilisée lorsque le dépistage du risque nutritionnel n’est pas nécessaire ou pas possible (p. ex., en cas de difficultés de langage, d’alimentation entérale ou parentérale ou de transfert récent des soins intensifs). Il faut, dans de tels cas, procéder systématiquement à une ÉNGS, de préférence le premier jour de l’hospitalisation, afin de vérifier si le patient est ou non atteint de malnutrition. Au moment de mettre sur pied votre processus de dépistage et d’évaluation en vue du triage des patients, assurez-vous que le personnel connaît le processus (p. ex., demande automatisée de consultation) et sait quoi faire dans le cas des patients qui ne peuvent être soumis au dépistage.

Comment procéder au triage des patients sur la base des résultats de l’ÉNGS?

Les scores à l’ÉNGS permettent de trier les patients selon que leur état nutritionnel est normal ou qu’ils souffrent de malnutrition modérée ou grave. Dans le cadre de la démarche pINPAC, chacun de ces scores correspond à des niveaux de soins différents, soit :

a) Bon état nutritionnel : Même si le dépistage a indiqué qu’ils étaient à risque sur le plan nutritionnel, ces patients n’ont pas besoin de soins nutritionnels avancés ni spécialisés.

b) Malnutrition modérée :  Ces patients doivent recevoir des soins avancés et une évaluation nutritionnelle plus approfondie est requise pour déterminer la cause de la malnutrition ou la présence possible d’un déficit en micronutriments, ou s’il convient de procéder à d’autres examens qui pourraient avoir une incidence sur le plan de traitement.

c) Malnutrition grave : Ces patients doivent faire l’objet d’une évaluation plus approfondie et recevoir des soins spécialisés.

Formulaire d’ÉNGS   Vidéo sur l’ÉNGS   Foire aux questions sur l’ÉNGS

Références pour l’ÉNGS

1. Secker DJ, Jeejeebhoy KN. Subjective global nutritional assessment for children. Am J Clin Nutr. 2007;85:1083-9

2. Secker DJ, Jeejeebhoy KN. How to Perform Subjective Global Nutritional Assessment in Children J Acad Nutr Diet. 2012;112:424-431.

3. Minocha, P., Sitaraman, S., Choudhary, A. et al. Subjective Global Nutritional Assessment: A Reliable Screening Tool for Nutritional Assessment in Cerebral Palsy Children. Indian J Pediatr 85, 15–19 (2018). 

4.Matsuyama, Misa ; Bell, Kristie ; White, Melinda  ; Lawson, Karen ; David, Michael ; Doolan, Annabel ; Todd, Alwyn ; Nutritional Assessment and Status of Hospitalized Infants Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition, Volume 65, Number 3, September 2017, pp. 338-342(5)

5.Bell, Kristie L. et al. The Pediatric Subjective Global Nutrition Assessment Classifies More Children With Cerebral Palsy as Malnourished Compared With Anthropometry Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics(2020) Volume 120, Issue 11, 1893 – 1901

6.Agarwal, D . (2012). Usefulness of Subjective Global Assessment Tool in Assessing the Nutritional Status of Critically Ill Pediatrics . Journal of Pediatric Sciences , 4 (3) Retrieved from https://dergipark.org.tr/en/pub/jps/issue/19087/202204

7.Carniel MP, Santetti D, Andrade JS, Favero BP, Moschen T, Campos PA, et al. Validation of a subjective global assessment questionnaire for children and adolescents for use in Brazil. J Pediatr (Rio J). 2015. http://dx.doi.org/10.1016/ j.jped.2015.03.005

8. Wanelia Afonso, Wilza Peres, Nivaldo Pinho, Renata Martucci, Juliana Braga, Carolina Soares, Patricia Padilha, Pediatric Subjective Global Nutritional Assessment of Children with Cancer in Brazil: Preliminary Results of the Brazilian Survey on Oncological Nutrition in Pediatrics (P12-022-19), Current Developments in Nutrition, Volume 3, Issue Supplement_1, June 2019, nzz035.P12–022–19, https://doi.org/10.1093/cdn/nzz035.P12-022-19

Téléchargez la version complète de la démarche INPAC

download

Télécharger

Joignez-vous à la communauté de l’INPAC

Vous avez des questions, des idées ou des réflexions au sujet des changements que vous désirez apporter? Vous aimeriez échanger avec les autres afin d’apprendre de leur expérience? Joignez-vous à la communauté de pratique de l’INPAC, pour que nous puissions tous apprendre ensemble.

Écrivez à info@nutritioncareincanada.ca si vous désirez vous joindre à notre communauté de pratique.

twitter facebook youtube

logo logo

Contactez info@nutritioncareincanada.ca si vous souhaitez vous joindre à la communauté de pratique.

© 2021 Groupe de travail canadien sur la malnutrition

^