"Food is Medicine" est plus qu'un slogan.

Soins hospitaliers/INPAC

La malnutrition dans les hôpitaux est un problème sérieux qui échappe souvent au dépistage, au diagnostic et au traitement. Dans le cadre d’une étude menée dans 18 hôpitaux (Allard et al., 2016), jusqu’à 1 Canadien adulte sur 2 hospitalisé pendant plus de 2 jours souffrait de malnutrition. Il est nécessaire d’adopter une approche reposant sur les données probantes pour prévenir, dépister et traiter la malnutrition. Le GTCM a élaboré tout un éventail de ressources et d’outils fondés sur les données probantes pour améliorer les soins liés à la malnutrition à l’hôpital.


Boîte à outils en ligne INPAC

La Démarche intégrée de soins nutritionnels en contexte de soins aigus (INPAC – de l’anglais Integrated Nutrition Pathway for Acute Care) est une démarche mise au point par des cliniciens et des chercheurs canadiens dans le but de dépister, de surveiller et de traiter la malnutrition chez les patients recevant des soins aigus. La boîte à outils INPAC fournit les connaissances et les outils nécessaires pour prendre les mesures concrètes qui permettront d’apporter un changement important à l’état nutritionnel des patients hospitalisés.


Explorer chacune des étapes de la démarche INPAC plus en détail :

Depistage du risque
Le dépistage du risque nutritionnel est la première étape du processus permettant de repérer les patients exposés à un risque de malnutrition. Le dépistage est aussi la première étape de la Démarche intégrée de soins nutritionnels en contexte de soins aigus (INPAC, de l’anglais Integrated Nutrition Pathway for Acute Care), qui permet de détecter tous les patients malnutris (tant dans les services médicaux que chirurgicaux) dans les 24 heures de leur admission à l’hôpital.

L’Évaluation (ÉGS)
Les patients chez qui un risque nutritionnel a été détecté doivent subir une évaluation diagnostique visant à confirmer la malnutrition. L’Évaluation globale subjective (ÉGS) est l’outil de référence pour le diagnostic de la malnutrition.

Pratiques de soins standard
Par « soins standard », on entend le niveau minimal de soins que tous les patients reçoivent, peu importe leur état nutritionnel.

Surveillance
La malnutrition peut apparaître rapidement à l’hôpital, et il est par conséquent important de surveiller l’apport alimentaire et le poids de tous les patients.

Pratiques de soins avancés
De nombreux hôpitaux ont déjà en place des processus visant à favoriser un apport alimentaire riche en protéines et en calories (p. ex., régimes alimentaires prescrits, collations hypercaloriques) pour traiter la malnutrition.

Planification du congé de l'hopital
Les patients qui reçoivent un diagnostic de malnutrition (ÉGS B ou C) et dont l’état nutritionnel ne se rétablit pas complètement pendant l’hospitalisation doivent continuer de recevoir des soins après leur sortie de l’hôpital. 

Vérifications des pratiques
Les questionnaires, sondages et autres outils de vérification qui suivent vous aideront à obtenir l’engagement de vos équipes et à promouvoir le changement dans votre hôpital.

Pediatrics

Téléchargez la version complète de la démarche INPAC

download

Télécharger

Joignez-vous à la communauté de l’INPAC

Vous avez des questions, des idées ou des réflexions au sujet des changements que vous désirez apporter? Vous aimeriez échanger avec les autres afin d’apprendre de leur expérience? Joignez-vous à la communauté de pratique de l’INPAC, pour que nous puissions tous apprendre ensemble.

Écrivez à info@nutritioncareincanada.ca si vous désirez vous joindre à notre communauté de pratique.

twitter facebook youtube

logo logo

Contactez info@nutritioncareincanada.ca si vous souhaitez vous joindre à la communauté de pratique.

© 2021 Groupe de travail canadien sur la malnutrition

^